Aller au contenu principal

Cycle rock Français - Emancipation et diversification: le rock français de 1991 à 2011 à la médiathèque

19-12-2018
Orly

Les temps changent, l’heure n’est plus à l’unification mais plutôt à l’éclatement des genres. Les années 90 verront l’émergence des scènes Rap, Techno et Reggae. Les purs et durs du rock partiront rejoindre les rangs du Métal et du Hardcore (Tagada Jones, Lofofora, NoOne, Treponem Pal…) tandis que d’autres resteront dans le plus classique (Noir Désir, Kat Onoma…) mais les quotas imposés aux radios en 1994, permettront à la chanson rock d’aligner beaucoup de talents (Dominique A, Miossec, Louise Attaque, Autour De Lucie, Katerine…). La dernière décennie sera celle de tous les complexes envolés.
Désormais, on chante en anglais (Phoenix, Hushpuppies, Izia…) ou en français (Dionysos, Mickey 3D, Bébés Brunes…) avec des productions électro, pop, jazz, world ou chanson.
Le rock français semble ne plus avoir de frontières : c’est l’heure de la mondialisation.

• Christophe Brault, animateur radio, disquaire rennais, écrivain et conférencier sur les musiques actuelles fait son top des sorties d’album chaque mois dans l’émission Music Machine (Radio Campus Rennes)